Cahier 2004-05

Résumé :Ce texte met en perspective plusieurs interventions directes des autorités monétaires françaises sur le marché des changes entre 1924 et 1926. La plus longue d'entre elle (juin à octobre 1925) est mise en lumière - à notre connaissance - pour la première fois, toutes sont éclairées d'un jour nouveau grâce à l'utilisation de données de change journalières et l'exploitation des archives de la Banque de France et du Ministère français des Finances. L'existence de ces interventions invitent à remettre en cause la vision traditionnelle (défendue par la ‘New Economic History') de l'existence d'un régime de flottement pur en France au milieu des années 1920. Toujours sur un plan historique, il ressort que l'apprentissage de ce rôle de régulation du marché des changes par les autorités monétaires françaises a été fondamentalement perturbé par le fait que les décisions quant aux moyens d'action (gager l'or de la Banque de France pour obtenir des crédits en devises) engageaient le choix futur d'un régime monétaire. Sur un plan économique, l'expérience française des années vingt fait apparaître que le concept de crédibilité se révèle central du point de vue de l'efficacité d'une intervention. Seule une intervention crédible peut envoyer un effet de signal apte à obtenir un renversement d'opinion dominante sur un marché où les cours sont éloignés de leurs « valeurs d'équilibre ». Cette crédibilité a moins trait aux moyens engagés par les autorités pour intervenir qu'à la perception de leurs intentions monétaires et financières par les opérateurs.
Mot(s) clé :cours de change spéculation Banque de France Trésor effet de signal crédibilité flottement impur
Title:French Exchange Rate Management in the mid-1920's lessons drawn from new evidence
Abstract:This paper challenges the conventional view of the existence of a pure floating regime in France during the mid-1920's. Our study of the archives of the Bank of France and the French Ministry of Finance, as well as a thourough examination of the exchange rates (FRF/USD) and (FRF/GBP) during the 1920's reveal that the French authorities did intervene on several occasions. How ever from these first direct actions, as well as some over abortive attempts, several lessons can be drawn about the effectiveness of interventions on a ‘modern' echange rate market.
Keyword(s):Exchange rate Expectations Speculation Bank of France French Treasury Intervention Dirty floating Signalling effect, Credibility
Auteur(s) :Bertrand BLANCHETON (CMHE, IFReDE-GRES)
JEL Class.:N24

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRES (2004)


© GREThA 1999-2019