Cahier 2004-06

Titre :Economie de la connaissance et fondements des politiques technologiques locales
Résumé :Dans la littérature, la dimension locale des politiques technologiques est souvent analysée à partir d'un point de vue dominant, celui du caractère localisé des externalités de la connaissance. S'il est largement admis que le processus de globalisation de ‘l'économie de la connaissance' est caractérisé par une double dimension, la diffusion globale de la technologie coexistant avec sa création à un niveau local, toutefois, cette reconnaissance de principe n'est cependant pas sans poser problème lorsqu'il s'agit d'apprécier concrètement les limites géographiques de ces deux dimensions. Le présent papier a pour objet de questionner les bases des politiques technologiques au plan local. La première partie présente une évaluation critique des analyses de la localisation des activités d'innovation exclusivement fondées sur le rôle de la connaissance. Cette discussion nous conduit à recommander un repositionnement méthodologique en termes ‘d'économies de proximités'. Dans la seconde partie, nous tentons de montrer que l'accent mis sur la dimension locale aboutit à une dérive ‘localiste', identifiable à travers les insuffisances fondant les argumentaires relatifs aux politiques technologiques locales. Cela nous conduit, dans une troisième partie, à montrer, sur la base de différents exemples, que l'identification des prémisses cognitives sous-jacentes à ces politiques suppose que les recherches soient orientées dans une direction plus institutionnelle.
Mot(s) clé :Agglomération Coordination Economie de la connaissance Economies de proximités Externalités technologiques Interactions science industrie Localisation Politique technologique locale Processus d'innovation Recherche et développement
Title:Knowledge economics and underlying weaknesses in premises governing local policies on technology
Abstract:In the literature, the local dimension of technology policies is often analysed from one dominant point of view, that of the localised character of knowledge externalities. It is nonetheless widely acknowledged that the globalisation process in the ‘knowledge economy' has implicitly taken on a double (global and local) dimension. But even when this principle has been taken into account, problems still arise when it comes to determining any precise geographical limits. This paper seeks to question the present basis of public policies driving the technological field at the local level. The first part of this paper presents a critical appraisal of localisation analyses with regard to innovative activities exclusively based on the role of knowledge. This discussion leads us to recommend a methodological re-positioning in terms of ‘proximity economies'. In our second part, we endeavour to show that the former stress on local dimensions has brought about a ‘localist' drift, which is identifiable if only through the insufficiencies of the line of argument upon which these policies are being founded. This leads us, in our third part, to show, on the basis of examples, that identifying the knowledge premises behind local technological policies will require fresh research, most certainly in a more institutional direction.
Keyword(s):Agglomeration Coordination Knowledge economy Local policies on technology Localisation Processus d'innovation Proximity economies Research and development Science industry interactions Technological externalities
Auteur(s) :Marie-Claude BELIS-BERGOUIGNAN (E3i, IFReDE-GRES), Christophe CARRINCAZEAUX (E3i, IFReDE-GRES)
JEL Class.:H23 O32 O33 R12 R58

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRES (2004)


© GREThA 1999-2019