Cahier 2004-13

Titre :Les finances publiques de la France face à la mondialisation. Résistance, transformations et pistes de réforme
Résumé :Cette contribution fait ressortir le paradoxe assez saisissant entre d'une part un discours consensuel dominant réclamant une baisse des prélèvements obligatoires, une réduction des dépenses publiques, la recherche des équilibres financiers pour rendre le « site France » plus attractif et améliorer la compétitivité des opérateurs nationaux dans un contexte d'intensification de la mondialisation et d'autre part l'inertie des masses et des pratiques budgétaires. La faible assise empirique des arguments macro-économiques libéraux en faveur des équilibres financiers (effets d'éviction, équivalence ricardienne, Fiscal Theory of Price Level…) et l'efficacité du jeu des stabilisateurs automatiques sont mises en avant pour contribuer à expliquer cette situation. Un autre temps de la démarche fait le lien entre l'évolution de la structure des recettes des administrations publiques et le caractère de moins en moins redistributif du système fiscal français. Une piste de reforme pourrait être la mise en place de la retenue à la source de l'impôt sur le revenu à condition de bien penser les modalités de l'année de transition.
Mot(s) clé :mondialisation, système fiscal, déficit budgétaire, dette publique
Title:French Public Finances Against Globalization. Resistance, Transformation, Reform
Abstract:This contribution is highlighted the quite striking paradox between the dominant discourse over the last twenty years or so, calling on the State to reduce its role, and the stability or even inertia of the major macroeconomic aggregates (public spending to GDP, tax burden), the permanent budget deficits and the increase in public debt. Globalisation has not neutralised French budget policy and has not put the squeeze on the French fiscal system. The weak empirical foundation of the pro-market macroeconomic arguments (risk of seigniorage, crowding-out effects, Barro-Ricardo equivalence…) and the efficiency of the automatic stabilisers in particular, have been highlighted as contributing to explain this situation. Finally, several salient points have been shown concerning evolutions in the structure of government revenues, one consequence of which is the decreasingly redistributive character of the French tax system.
Keyword(s):Globalization, public debt, budgetary deficit, fiscal system
Auteur(s) :Bertrand BLANCHETON (CMHE, IFReDE-GRES)
JEL Class.:E62 H60

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRES (2004)


© GREThA 1999-2019