Cahier 2004-19

Titre :Ségrégation urbaine et marchés du travail dans l'aire métropolitaine bordelaise : le rôle de la friction spatiale
Résumé :Cet article propose de tester la portée de l'hypothèse de mauvais appariement spatial sur l'aire métropolitaine de Bordeaux. A partir d'une synthèse théorique de l'articulation complexe entre ségrégation urbaine et marchés locaux du travail, nous développons un cadre d'analyse permettant de mieux appréhender le rôle de la distance dans l'appréciation du mauvais appariement spatial. Les résultats obtenus à partir d'un découpage par quartiers (zonage IRIS 2000) confirment l'existence d'effets différenciés de la friction spatiale, tout en soulignant leur impact limité sur les taux de chômage locaux. De plus, les résultats confirment l'existence d'un effet d'hystérèse spatiale jouant spécifiquement sur les taux de chômage de longue durée.
Mot(s) clé :Ségrégation résidentielle, hypothèse de mauvais appariement spatial, chômage.
Title:Urban segregation and labour markets within the Bordeaux metropolitan area: an investigation of the spatial friction
Abstract:This article aims at providing a test of the spatial mismatch hypothesis on the Bordeaux metropolitan area. Starting with a theoretical survey of the complex links between residential segregation and local labour markets, we then propose a framework allowing for a better understanding of the impact of physical distance on spatial mismatch. The results (at the quarter section level – French IRIS 2000-) confirm the existence of two different effects of spatial friction depending on the distance considered. Furthermore, the results provide some evidence of the existence of a spatial hysteresis effect affecting specifically long-term unemployment.
Keyword(s):residential segregation, spatial mismatch hypothesis, unemployment.
Auteur(s) :Frédéric GASCHET (IERSO, IFReDE-GRES), Nathalie GAUSSIER (IERSO, IFReDE-GRES)
JEL Class.:J15, J41, R14.

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRES (2004)


© GREThA 1999-2019