Cahier 2007-17

Titre :Les déterminants organisationnels et spatiaux de la firme multi-établissements : le cas de l'industrie française
Résumé :Cet article porte sur l'analyse des déterminants de l'adoption d'une organisation de type multi-établissements par les entreprises, ainsi que sur les facteurs qui influencent l'intensité de cette fragmentation spatiale. De manière plus précise, il s'agit d'identifier les caractéristiques internes des firmes ainsi que l'influence exercée par les environnements spatial, concurrentiel et sectoriel sur la décision d'adopter ou non une forme multi-établissements. Les hypothèses sont testées à l'aide d'une modélisation en deux étapes de type Heckman (1979). Cette méthodologie nous permet de tenir compte des déterminants du choix organisationnel dans la seconde étape du modèle, i.e la détermination du degré plus ou moins élevé d'éclatement de l'entreprise. Au-delà du modèle général, nous cherchons à mettre en évidence l'influence dans ces choix de la localisation du siège de l'entreprise (urbain, péri-urbain ou rural) et de son profil industriel (horizontal ou vertical). La première partie est consacrée à un survey de la littérature portant sur les facteurs déterminants l'adoption d'une organisation spatiale dispersée, et le degré plus ou moins fort de fragmentation de cette dernière. Ce travail empirique s'appuie sur des données individuelles d'entreprises et d'établissements (Enquête Annuelle d'Entreprises) menées par l'INSEE auprès de l'ensemble des entreprises industrielles françaises de plus de 20 salariés en 2001. Un de nos principaux résultats est de mettre en évidence les interactions complexes entre les dynamiques spatiales et industrielles dans les choix d'organisation.
Mot(s) clé :Firme multi-établissements, Localisation, Organisation de la firme, Industrie française
Title:Organisational and spatial determinants of the multi-unit firm: Evidence from the French industry
Abstract:This article aims to analyse the factors that determine the existence of multi-unit firms and that influence the intensity of their organisational fragmentation. More precisely, we identify the firm's internal characteristics and their spatial, sectoral and competitive environments that are conducive (or not) to the adoption of a multi-unit form of organisation. We test these hypotheses by using a two stage Heckman type model (1979). This model allows us to take into account the determinants of the organisational choice in the intensity of multi-location. Beyond the general model, we seek to highlight that the logics differ according to the location of the firm's head office (urban, peri-urban or rural) and according to the firm's industrial profile (horizontal or vertical). These empirical models are based on individual data on all French industrial firms, derived from the annual survey on firms and their establishments conducted by the French National Institute of Statistics (INSEE). One of our main results is to reveal the role of this complex interaction between industrial and spatial dynamics in organisational choices.
Keyword(s):Multi-unit firm, Firm location, Organisation of the firm, French industry
Auteur(s) :Danielle GALLIANO (LEREPS-GRES & INRA-ESR),Nicolas SOULIE (LEREPS-GRES & INRA-ESR)
JEL Class.:L2; L6; R3; O18

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRES (2007)


© GREThA 1999-2019